Recherchez dans le site

Missions antérieures

LAPIERRE

Comme mentionné dans son parcours, Pierre-Geoffroy a effectué en 2007 un stage de un an dans les bureaux d'études de Lapierre. C'est autour de cette période que deux idées innovantes pour le vélo sont nées dans sa tête, les fruits de cette réflexion ayant tout de suite fait l'objet de demandes de brevets.

Bien qu'encore étudiant à l'époque, Lapierre lui ont fait confiance dès le germe de l'idée jusqu'à la fin des phases de recherche et de dimensionnement.

Lors de l'apparition de ces produits sur le marché, vous reconnaîtrez la subtile signature de Pierre-Geoffroy dans la qualité de leur conception et dans l'originalité de la démarche scientifique.

 


 

MICHELIN

Pour son travail de fin d'études, Pierre-Geoffroy a choisi de travailler sur un sujet qui n'a aucun lien direct avec le vélo. Courant 2008, il a intégré pendant six mois le prestigieux Centre de Recherches MICHELIN de Clermont-Ferrand afin d'étudier l'usure des pneus de poids-lourds. L'objectif central de son travail était de trouver la raison pour laquelle un certain type de pneu s'usait différemment de que ce que les ingénieurs attendaient.

Après une étude théorique, puis un travail de modélisation et de simulation des phénomènes physiques si particuliers qui se produisent à l'intérieur des gommes, Pierre-Geoffroy a non seulement atteint son objectif, mais aussi laissé derrière lui un "gadget" : un petit logiciel Matlab qui, moyennant des approximations adaptées aux conditions d'utilisation de ce type particulier de pneu, permet de "déblayer le terrain" et de faire un premier tri des choix de sculpture avant de lancer les simulations détaillées par éléments finis. De quoi faire gagner pas mal de temps par la suite !

 


 

TIME

Dès son entrée à l'Ecole Centrale de Lyon en 2004 et durant dix-huit mois, Pierre-Geoffroy a fait la connaissance du travail en mode projet, et ceci parallèlement à ses cours classiques en amphi. L'équipe de cinq élèves-ingénieurs dont il faisait partie et dont il coordonnait le travail a eu à étudier les vibrations qui apparaissent dans un cadre de vélo de route. Au programme : mesures sur terrain, modélisations et simulations numériques, mais aussi organisation de réunions et présentations des résultats devant la société commanditaire TIME.

 


 
photo_inge_5.jpg

Recherchez dans le site